Théodore Flournoy : « Des Indes à la planète Mars »

par Aimé Agnel  Du même auteur

La lecture du livre Des Indes à la planète Mars (paru en 1900, réédité en 1984), dans lequel Théodore Flournoy analyse les productions « subliminales » d’une médium, fait apparaître entre les conceptions du psychiatre genevois et celles de Jung une étroite et indéniable parenté : même méthode descriptive, même importance accordée à la subjectivité, à l’imagination créatrice et aux potentialités des rêves, même ouverture d’esprit qui permet l’exploration rigoureuse de domaines habituellement rejetés par la science.


Mots-clés