Structure familiale et état bordeline

par Aimé Agnel  Du même auteur

L’auteur analyse le rôle particulier que joue l’un des parents, appelé parent dominant, au sein d’une structure familiale « borderline ». Qu’il s’agisse du père ou de la mère, ce parent est toujours clivé. Il met à l’extérieur, c’est-à-dire dans sa famille, son clivage interne, contraignant chaque membre du corps familial constitué sur le modèle de sa propre psyché, à adopter ses valeurs morales unilatérales au détriment des valeurs refoulées du parent dominé.


Mots-clés