Rencontre avec la beauté

par Geneviève Guy-Gillet  Du même auteur

Le transfert, en tant que résultante énergétique des divers opposés qui œuvrent chez l’analyste comme chez l’analysant, entre dans l’expérience vécue de la fonction transcendante. Celle-ci s’élabore grâce aux prises de conscience des attitudes qui font obstacle ou qui favorisent la relation du conscient avec l’inconscient. Parmi celles-ci, deux attitudes principales se détachent, opposées et pourtant complémentaires. L’une, l’« Einfühlung », étant ce par quoi un sujet peut s’identifier à un objet qui fait du sens pour lui, l’autre, l’« Abstraktion », fait appel aux valeurs subjectives pour qualifier ce qui fait du sens. En recherchant les composantes originelles de ces attitudes, l’auteur rejoint les concepts d’impact esthétique et de conflit esthétique de Meltzer, en posant, comme lui, l’expérience archétypique de la beauté comme centrale sur le chemin de l’individuation.


Mots-clés