Rémi : les avatards d’une régression

par Denyse Lyard  Du même auteur

Ce cas déjà exposé (Cahier n° 7) illustre le propos de Jung sur la nécessité, mais aussi le danger de la régression, qui est une possibilité à la fois de renouvellement et de destruction. Cet article montre que, chez l’enfant, la régression n’est jamais une problématique exclusivement intra-psychique, mais que son évolution dépend de trois ordres de facteurs : ceux liés à la constitution du champ archétypique constellé, ceux relevant de la capacité du moi à intégrer des éléments dangereux, enfin ceux liés aux interventions de l’analyste.


Mots-clés