Remarques sur les rapports de la théorie des archétypes et du structuralisme

par P.K. Kugler  Du même auteur

À la fin du xixe siècle, le modèle théorique de la pensée passe de la substance aux relations. À partir de ce phénomène, l’auteur met en évidence une certaine parenté entre la psychologie archétypale de Jung et le structuralisme de Claude Lévi-Strauss. Celui-ci fait apparaître d’une part l’existence de lois structurales universelles de l’esprit, d’autre part la nature antinomique ou binaire de la pensée humaine, principes qui, respectivement, entrent en résonance, dans la pensée jungienne, avec la notion d’archétype et avec celle des opposés psychiques et leur synthèse.


Mots-clés