Relation

par Hélène Teboul-Wiart  Du même auteur

Fidèle à la juxtaposition constamment affirmée par Jung des plans biologique et archétypique, l’auteur analyse les processus de déploiement et d’interrelation des diverses instances psychiques chez l’individu. Avec l’apparition du conflit se mettent en place les paramètres du conscient et les outils de la perception. La confrontation répétée des représentations archétypiques et des parents réels, « orchestrée » par le soi, induit l’activité mnésique qui préside à la construction du complexe moi, de l’ombre et des complexes. Dans le même mouvement, la libido alimente la vie symbolique.


Mots-clés