Réflexions préalables (sur le Soi et le Narcissisme) : l’enjeu

par Elie G. Humbert  Du même auteur

Élie Humbert s’interroge sur la pertinence du rapprochement de deux concepts élaborés selon des épistémologies aussi différentes que le narcissisme (Freud) et le soi (Jung). En effet, le mythe de Narcisse est structuré par un regard extérieur tandis que l’objectivité de la théorie du soi est inhérente à l’expérience. À partir de l’idée du soi, Élie Humbert formule trois lois concernant le narcissisme : la fragmentation de l’identité narcissique sous la poussée de la dynamique du soi, l’impossibilité de définir la totalité autrement que par la relation, et la restauration possible d’un holding déficient grâce à la reconnaissance d’une dynamique inconsciente d’organisation.


Mots-clés