Reconnaître et relier

par Juliette Vieljeux  Du même auteur

Une séance avec une analysante servira de support à une réflexion théorique et clinique sur les concepts de dissociation et de refoulement dans le travail avec des patients borderline. L’hypothèse de l’auteur est que les phénomènes de dissociation, tels que Jung les décrit, trouveraient leur origine dans ce qui, d’une expérience archétypique, n’a pas trouvé à s’incarner dans une relation d’objet. La contrepartie inconsciente née de la disjonction entre le conscient et l’inconscient constituerait alors le champ spécifique du refoulement tel que Freud l’a théorisé. Ainsi la notion de dissociation permettrait une théorisation du noyau archaïque rencontré dans ce type de structure, ce dont le concept de refoulement ne peut rendre compte.


Mots-clés