Qu’est-ce que la mythanalyse ? Pierre Solié et le mythe

par Michel Cazenave  Du même auteur

La pratique de la mythanalyse instituée par Pierre Solié s’origine dans Métamorphoses de l’âme et ses symboles de C. G. Jung et les travaux de J. Perry aux États-Unis. C’est dire qu’elle se développe dans un contexte de pathologie lourde, borderline ou prépsychotique, à qui elle s’adresse d’abord. La prépondérance du mythe ne consiste pas ici en une « béquille du sens », mais cherche, à travers sa nature et sa dynamique propre, à faire échapper le patient à la tyrannie du tout/rien, et à l’introduire dans un espace de médiation où pourront s’affirmer une histoire, apparaître les images dans leurs essentielles fonctions d’ordre, se prononcer un discours qui tend à restituer l’image d’une parole.


Mots-clés