Quentin Tarantino : « Juste du sang dans les yeux »

par Lidia Franquet-Soissons  Du même auteur

La personnalité du réalisateur américain Quentin Tarantino et les sources culturelles qui l’ont nourri sont présentées en préalable à une étude de son premier film, Reservoir Dogs. Fermé au monde extérieur, le cadre de ce film peut évoquer le cadre analytique dans la mesure où le discours revient incessamment sur le même événement et où un moi, suffisamment fort, peut supporter la violence de la transformation en cours. Dans le deuxième film de Tarantino, Pulp Fiction, dans un moment de pure violence, une manifestation inattendue du divin provoque chez l’un des personnages ­ un truand ­ une prise de conscience qui l’ouvre à une certaine reconnaissance de l’autre et à une première intuition du sens.


Mots-clés