Quelques aspects archétypiques de notre idée du temps

par Marie-Louise Von Franz  Du même auteur

L’auteur évoque le double aspect cyclique et linéaire du temps. Le premier prévaut dans l’ordre du soi alors que l’extension de la conscience humaine détermine le second. L’article présente une analyse des phénomènes de synchronicité, expériences d’un « temps qualitatif » résultant d’un croisement de l’atemporalité des archétypes et du temps linéaire de la conscience. Cette conjonction des opposés inscrit l’évolution dans une spirale. Marie-Louise von Franz dégage deux aspects symboliques du soi qui sous-tendent la théorie de la synchronicité : celui d’un ordre cosmique bien réglé et celui d’un Dieu personnifié, instrument fondamental de confrontation et de prise de conscience pour l’homme.


Mots-clés