Phallus – Femme – Féminin – Animus

par Martine Drahon-Gallard  Du même auteur

Le développement de la féminité de la femme passe par la confrontation au phallus ; que celui-ci soit envisagé comme un symbole (Jung), un mythe, un signifiant (Lacan). L’évolution de la femme est marquée du signe de la perte : son premier objet d’amour, la mère, et l’envie imaginaire du pénis. À travers sa relation au père et aux images masculines qui l’entourent elle peut développer sa propre masculinité intérieure qui s’exprime par l’animus. Elle pourra ainsi construire le sentiment de son unité et accéder à sa créativité en dépassant le rôle revendiquant que peut vouloir jouer son animus quand il s’extravertit.


Mots-clés