Père-cheval en père-ile

par Henri Duplaix  Du même auteur

Les rêves d’une patiente, comme le rituel de l’accouchement présidé par la vieille matrone aux fins fonds de la Dordogne, montrent, depuis l’aube de l’humanité, la naissance du concept de « père », au-delà du « mâle » ; père-dieu, père patriarche ou prophète, puis père œdipien nommé par la mère qui continue de se faire reconnaître dans la créativité du conflit. Si le père reste insulaire, crispé dans son isolement, il ne fabrique pas d’éros et son enfant doit s’enfuir par-dessus la mer. Dans les restaurations thérapeutiques, l’image du père-cheval figurant l’éros du père, permet souvent la mise en place de l’imago paternelle.


Mots-clés