Mort et renaissance : approche archétypique d’une crise pubertaire

par K. Kiepenheuer  Du même auteur

Comme le mourant, l’adolescent est en relation directe avec quelque chose d’ineffable qui fait sens. L’auteur dégage le schéma archétypique de cette phase à partir du cas d’un adolescent, en insistant sur les aspects transpersonnels et collectifs signifiants. Dessins, rêves et jeux ponctuent les moments critiques du processus, et sont rapprochés des rituels primitifs. L’auteur définit le rôle du thérapeute ainsi : construire, à l’aide d’amplifications, un cadre débordant l’expérience individuelle, et médiatiser le dialogue entre le sujet et l’inconscient collectif.


Mots-clés