L’ombre chez les enfants

par Geneviève Guy-Gillet  Du même auteur

      Collectif  Du même auteur

La confrontation avec l’ombre est très précoce chez les enfants. À travers des études de cas dont le dénominateur commun constitue l’intégration, nous voyons comment le travail sur les contenus de l’ombre, individuels et archétypiques, agit chez les enfants comme un puissant moyen de dégagement et de différenciation des projections de l’entourage, d’une image du corps défaillant ou des identifications.



Mots-clés