L’imagination active d’après C.G. Jung

par Elie G. Humbert  Du même auteur

L’imagination active est une méthode pour amener au conscient des contenus inconscients. C’est une confrontation, qui requiert mise en forme et recherche du sens et d’où émerge un troisième terme. À partir de quelques exemples, l’auteur met en lumière les caractères de l’imagination active, à savoir : amener les affects et les fantasmes à prendre forme, traiter l’image comme la réalité dans laquelle le sujet doit s’engager tout entier, ne pas chercher d’autre référence que celle de l’écho émotionnel de la décision possible. Cette technique permet parfois le déblocage du cours d’une analyse, ou simplement l’autorégulation du psychisme. Elle s’articule autour du « betrachten » (considérer) et n’est pas sans ouvrir sur des interrogations.


Mots-clés