L’image dans le champ jungien

par Geneviève Guy-Gillet  Du même auteur

L’auteur analyse comment l’image peut jouer le rôle d’une matrice régénérante. Là, le temps nécessaire, de nouvelles synthèses s’opèrent, des sensations s’y réparent, une parole se retrouve et ainsi se rattrapent les maillons manquants des schèmes instinctifs. Une fois que l’image a permis à l’individu de retrouver son instinct, le sens de sa vie, et de se rétablir en lui-même, il est temps pour lui de se détourner de la fascination de l’image et d’entamer le dialogue avec l’autre.


Mots-clés