L’expérience mystique du RIEN et l’expérience jungienne du SOI

par Luigi Aurigemma  Du même auteur

Après avoir distingué clairement les expériences mystiques dites positives et négatives, sans oublier leurs ombres respectives, l’auteur les différencie de l’expérience jungienne de l’imago Dei inhérente à la perception du soi. Cette dernière inclura tout autant le versant « infrarouge » matériel de l’archétype que son pôle spirituel « ultraviolet ». Issus tous deux d’une même vacuité-plénitude infinie, l’esprit et la vie ensemble engendrent la croissance de la conscience et du sens.


Mots-clés