L’état intermédiaire

par Geneviève Guy-Gillet  Du même auteur

Quels sont les outils cliniques dont les jungiens disposent vis-à-vis des états limites ? L’auteur répond à cette question en étudiant la place de la représentation par rapport à la structure. Elle souligne l’importance de la dynamique archétypale capable de compenser la fonction défaillante par des représentations antérieures à l’histoire du sujet tout autant que de la dynamique pulsionnelle. À l’analyste de constituer un environnement de remplacement susceptible de dynamiser cette représentation archétypale.


Mots-clés