Les Sept Sermons aux Morts

par Christine Maillard  Du même auteur

Écrit en 1916 par un Jung « nocturne », les « Sept Sermons aux Morts » présentent en réduction « l’ensemble de la pensée de Jung au stade initial de son élaboration ». Les « morts » que Jung-Basilide enseigne sont des chrétiens perdus, coupés de leur base inconsciente. L’enseignement a valeur de thérapie (confrontation avec l’inconscient, différenciation du sujet) et montre combien Jung a été influencé par Nietzsche (la totalité psychique s’expérimente dans l’union des contraires).


Mots-clés