Les post-jungiens vont-ils survivre ?

par Andrew Samuels  Du même auteur

L’auteur reprend ici la classification des différentes écoles de psychologie analytique « post-jungienne » qu’il avait proposée en 1985. Il avait alors distingué trois écoles : l’école classique, l’école génétique (developmental school) et l’école archétypale. Il considère qu’il y a maintenant quatre écoles. L’école archétypale a soit disparu quant à la pratique clinique, soit elle a été absorbée par l’école classique. Bien que l’école classique et l’école génétique existent toujours, chacune d’elle a généré un développement extrémiste. L’école classique a produit ce que l’auteur appelle l’école intégriste (fundamentalist school). L’école génétique a produit une école qu’il qualifie de psychanalytique. L’auteur manifeste son inquiétude à propos de ces deux dernières orientations.


Mots-clés