Les métamorphoses du héros fordien

par Aimé Agnel  Du même auteur

Le héros fordien, à travers ses combats et ses errances, se trouve confronté à des valeurs contraires aux siennes, qui peuvent être interprétées, dans une analyse sur le plan du sujet, comme des contenus refoulés de l’inconscient personnel (ombre et complexes) ou des contenus archétypiques de l’inconscient collectif (animus, anima, soi). Cette confrontation qui se déploie sur un très long temps et comporte des moments de crise, le conduit à accepter un certain rapprochement ou « métissage » des contraires (conscient/inconscient, masculin/féminin). Cette quête du soi, d’un être plus entier, plus paradoxal, n’exclut ni le risque d’échec, ni la douleur de la perte. Dans sa solitude, le héros découvre en lui-même les principes d’une morale personnelle qui se fonde sur l’évaluation complexe, le « jugement » du sentiment.


Mots-clés