L’épissure

par Martine Drahon-Gallard  Du même auteur

Le phénomène de la dissociation et de la dissociabilité de la psyché sont des éléments majeurs de la conception que Jung se fait de l’inconscient. C’est grâce aux possibilités de mobilisation et de changement du système conscient-inconscient qu’un processus de guérison peut être envisagé. Des exemples cliniques, marqués pas des histoires particulièrement dramatiques, montrent une dynamique compensatoire à l’œuvre. Celle-ci se fait à travers la mise en jeu d’un processus de symbolisation qui s’appuie sur les capacités archétypiques de représentations et sur une utilisation particulière du transfert qui s’apparente à un processus de greffe d’un vécu relationnel jamais exploré.


Mots-clés