L’envie de soi-même

par B. Proner  Du même auteur

L’envie de soi-même est un phénomène qui prend naissance dans la première enfance et qui se traduit par une impossiblité à supporter ce qui est positif en soi-même, et donc à l’utiliser. Le transfert laisse apparaître une grande difficulté à reconnaître l’existence de parts parentales nourrissantes et aidantes à l’intérieur (du patient), et disponibles pour lui. Les mécanismes schizo-paranoïdes décrits par M. Klein et la capacité de dé-intégration et ré-intégration du soi primaire décrite par M. Fordham éclairent ces expériences.


Mots-clés