Le Zarathoustra de Nietzsche. Notes du séminaire de 1934-1939. Huitième conférence, 13 mars 1935

par Carl Gustav Jung  Du même auteur

Dans cette conférence, Jung répond à des questions concernant le concept de « corps subtil ». En se référant à la Gnose, au Nouveau Testament, au Yoga chinois, à l’Alchimie, et bien sûr à l’œuvre de Nietzsche, sujet de ce Séminaire, il dégage les acceptions traditionnelles de ce concept, et le rapproche de celui d’inconscient somatique. Ce rapprochement est accompagné d’une nette distinction épistémologique entre les limites de l’approche scientifique, la sienne, et l’approche gnostique.


Mots-clés