Le tétramorphe chrétien comme mandala

par M. Fromaget  Du même auteur

Jung considérait le système symbolique formé par les Quatres Vivants contemplant le Christ comme un authentique mandala. La présente étude propose d’une part de montrer combien cette compréhension était aussi celle des Pères, des sermonnaires et des commentateurs du Moyen Âge et, d’autre part, de donner un premier aperçu sur le mouvement et les étapes de la réalisation de l’être, telle qu’elle est symbolisée par le Tétramorphe. Mais d’une même saisie du Tétramorphe comme mandala, peut-on déduire que la déification chrétienne et l’individuation jungienne renvoient en définitive à un processus unique ? Question délicate à laquelle cet essai désire apporter quelques éléments de réponse.


Mots-clés