(Le soi et le narcissisme) dans le transfert : le Holding en psychothérapie

par J. Dehing  Du même auteur

L’auteur rappelle la portée des notions de holding et de « mère suffisamment bonne » développées par Donald W. Winnicott, et il les montre à l’œuvre dans le cadre de la psychothérapie. Ensuite, abordant la conceptualisation jungienne, il voit des expressions du holding et du « thérapeute suffisamment bon », entre autres dans l’importance accordée par Jung à la « compréhension » et dans la nécessité pour l’analyste d’assumer la fonction de moi auxiliaire ou de soutien du moi conscient. Enfin, il s’attarde sur le modèle théorique proposé par Erich Neumann dans son ouvrage L’Enfant, comparable à celui de Donald W. Winnicott et précieux par les éclairages qu’il apporte aux troubles narcissiques et à leur thérapie.


Mots-clés