Le silence de l’innocent

par Mario Serenellini  Du même auteur

Marco Bellochio, à travers un texte et une interview donnée à Mario Serenellini, réfléchit à la relation entre inconscient et langage cinématographique à propos de son dernier film : Le rêve du papillon, qui met en scène un jeune homme ayant décidé, à l’âge de quatorze ans, de renoncer au langage verbal. Il évoque la relation entre son travail de créateur et son évolution personnelle, trente ans après son premier film, Les poings dans les poches.


Mots-clés