Le sacrifice d’après C.G. Jung

par Simone Clausse  Du même auteur

À travers l’analyse des Métamorphoses de l’âme et ses symboles et de la « Vision de Zosime » dans Les Racines de la conscience, l’auteur explique comment le moi après s’être différencié de l’inconscient doit dans un second temps sacrifier sa position de centre de la psyché et, en régressant vers l’inconscient, aller chercher un autre ordre de vie et permettre au soi de s’incarner. Trois exemples analysent le rôle de l’ombre comme instrument du sacrifice.


Mots-clés