Le rêve est une écriture

par Aimé Agnel  Du même auteur

Les ruptures décidées ou subies par le moi conscient ne sont pas aussitôt comprises et acceptées par l’âme inconsciente. Celle-ci, lentement, les rumine comme les rêves les ressassent. Le travail de ces rêves s’apparente à une écriture qui, par l’effet de double qu’elle instaure, donne accès à une autre réflexion, à une autre pensée incluant les valeurs contradictoires du soi. Par « l’écriture » du rêve, la rupture s’accomplit, la fin devient réelle, l’être séparé peut se réconcilier avec son passé.


Mots-clés