Le puit de la mémoire

par Elie G. Humbert  Du même auteur

La régression thérapeutique est un processus qui attaque les ressorts de la répétition. Elle réactive le pattern de retour à la mère et se présente comme un travail des complexes. Elle commence par la déconstruction de la persona et du discours qui lui sert de trame, morcellement préalable à une restructuration impulsée par la dynamique du soi. La régression se développe selon trois dimensions, topique, formelle et temporelle. Elle se heurte aux deux systèmes de défense que sont le refus et la fascination (faisant le jeu de la pulsion de mort), l’analyse ayant à passer entre ces deux écueils. Tout à la fois plongée dans la mémoire généalogique et collective, la régression est souvent marquée par l’émergence de deux images archétypiques, l’enfant et le primitif, correspondant à un recentrage du psychisme dans le corps.


Mots-clés