Le père indo-européen

par B. Vasseur  Du même auteur

Le schéma indo-européen a imposé le despotisme paternel au sein de la famille : dans le temps (la transmission du nom plutôt que celle du sang) et dans l’espace social (la dévolution de père à fils du pouvoir politique). En Grèce, le mythe d’Œdipe mit en drame la nouvelle donne en soumettant le fils à deux transgressions majeures : le meurtre du père et l’inceste avec la mère. La tradition judéo-chrétienne et l’évolution moderne ont assoupli la toute-puissance du père. Mais en tant qu’archétype psychosocial, elle conserve une grande actualité théorique et thérapeutique.


Mots-clés