Le lieu de l’expérience archétypique

par R. Gordon  Du même auteur

Entre l’idolâtrie de l’archétypique et la volonté de se libérer de la force archaïque archétypique, cet article propose de chercher une troisième voie, celle d’une « relation » aux processus archétypiques, un lien entre eux et les processus conscients pour donner un sens à la vie. Le « lieu » de cette expérience est celui du « jeu » entre signifiant et signifié, c’est l’aire de l’illusion selon Winnicott, qui confère au sujet l’expérience d’un monde intérieur vivant et vital.


Mots-clés