Le « fusionnel »

par André Arthus  Du même auteur

L’auteur s’interroge tout d’abord sur l’origine, la signification du terme « fusion » et l’opportunité de son utilisation en psychologie. Quelques exemples font apparaître les situations de « fusion » comme conséquence d’un rapport faussé avec la mère, du prolongement d’une situation archaïque. La biologie ne paraît pas de nature à fournir un modèle à la « fusion psychique ». La situation œdipienne est celle qui fait passer du deux au trois dans le renoncement à la fusion, et donc à la toute puissance. Les « objets transitionnels » servent à assurer une séparation en douceur, et, tout au long de notre vie, à assumer notre solitude.


Mots-clés