Le désir et ses métamorphoses

par France Amerongen  Du même auteur

L’œdipe, entre désir d’inceste et tabou, est vu comme le moment où l’enfant structure et organise son désir à travers la triangulation qui l’amène à différencier son rapport au Même de son rapport à l’Autre, autrement dit entre libido endogame et libido exogame. L’adulte peut dépasser le dualisme des deux formes de la libido par la mise en dialectique des opposés. Il lui est alors loisible de dépasser ses ambivalences, d’avoir l’intuition du troisième paradoxal et d’être ainsi catapulté dans une nouvelle dimension, sens téléologique de son désir.


Mots-clés