Le conflit (combat ou danse de l’âme)

par R. Gordon-Montagnon  Du même auteur

Le conflit est au centre de toute vie psychique et donc de toute théorie analytique ; il est à la base de l’évolution psychique de l’homme et fait donc partie de son destin. Freud, Jung, Klein et Winnicott notamment, montrent que le conflit est une expérience universelle dont personne ne peut se passer. C’est par la façon dont il lui fait face, dit Jung, que l’homme sain se distingue de l’homme malade et c’est en lien avec lui que s’opère la création, y compris la « création » de soi-même qu’est l’individuation.


Mots-clés