La rose et le renard. Séduction et transfert en double miroir

par François Martin-Vallas  Du même auteur

S’appuyant sur l’évolution du processus transférentiel dans une cure où la question de la différenciation de l’imago paternelle fut centrale, l’auteur décrit le transfert en double miroir, modalité d’évolution du transfert narcissique. Selon lui, ce transfert évolue au rythme d’une valse de séductions, valse où sont impliqués autant l’analyste que l’analysant. Enfin, il montre que la reprise dans le transfert de la constitution et de la différenciation de l’imago paternelle peut s’appuyer sur les trois temps de séduction de cette valse.


Mots-clés