La relation archaïque

par Denyse Lyard  Du même auteur

Deux cas cliniques où parents et enfants sont pris dans un champ énergétique qui conduit à la mort sont éclairés par les théories de Donald W. Winnicott, Michaël Fordham, mais aussi surtout d’Erich Neumann. L’auteur expose que l’action archétypique se fait sur « deux pieds » : son pôle intérieur et un « facteur du monde ». Dans l’unité fonctionnelle appelée ici « le maternel » œuvrent plusieurs facteurs : l’enfant (l’embryon), la mère, l’environnement et le moment historique. La relation archaïque est une constellation d’identité inconsciente, d’éros, dans laquelle la relation au corps est majeure ; si elle est réussie, elle aboutit à la formation d’un moi intégrateur.


Mots-clés