La notion d’organisateur

par Gilbert Masse  Du même auteur

Dans cet article, sont exposées successivement la notion d’organisateur stricto sensu, puis une extension de celle-ci à différentes branches de la science ; enfin ce qui, dans la théorie puis la clinique de l’archétype et du conscient, semble pouvoir s’y rattacher. Ces réflexions comportent certaines données scientifiques dont Jung ne disposait pas. Elles permettent d’évoquer des ressemblances dans les formulations des scientifiques s’occupant soit de la matière, soit de la psyché.


Mots-clés