La logique Bouddhique et le rêve (les lois non-aristotéliciennes de la pensée onirique)

par Jean-Pierre Schnetzler  Du même auteur

Les modalités de la pensée onirique telle qu’un analyste jungien peut la décrypter apparaît superposable à certaines règles logiques du Canon bouddhique, ce qui amène une réflexion psycho-pathologique et métaphysique, objet de cet article. L’une et l’autre pensées font apparaître la liberté dont jouit la psyché par rapport aux déterminismes spatio-temporels et également par rapport à la logique matérialiste de l’Occident qui ne prend pas en compte la nature essentiellement dynamique et contradictoire de la réalité psychique. Accepter la nature de cette réalité agit pourtant comme la meilleure prohylaxie possible des troubles mentaux.


Mots-clés