La honte (ombre entre l’idéal du moi et le soi)

par P. Hultberg  Du même auteur

Le concept de honte, relativement absent chez les divers auteurs de psychologie des profondeurs, se distingue de celui de culpabilité, avec lequel il est souvent confondu. Les civilisations de la honte sont différentes des civilisations de la culpabilité. Sous l’angle psychanalytique, tandis que la culpabilité concerne une « action », la honte concerne l’être même, et entraîne une angoisse d’exclusion de la communauté des hommes, un anéantissement psychique ; mais elle sert aussi à l’adaptation sociale ou à la protection du soi. Ses manifestations dans l’analyse amènent l’auteur à postuler, au-delà du concept d’ombre, celui de l’Autre.


Mots-clés