La cure de Mbumba-Yiyano chez les Myéné du Gabon et la rencontre avec l’anima-animus suivant C.G.Jung

par M. Fromaget  Du même auteur

Les cultes thérapeutiques de certaines ethnies du Gabon, de langue Myéné, présentent de nombreuses similitudes avec la démarche jungienne de confrontation avec les figures de l’inconscient collectif, notamment l’anima/animus, instance psychique, archétypique, sexuée, douée d’autonomie et chargée d’un dynamisme propre. L’auteur relate le déroulement de cette « cure » qu’il met brièvement en relation avec la phase, dans l’analyse jungienne, de confrontation avec l’anima/animus. Des différences sont cependant notées, en particulier la notion de projection, et le fait qu’après la « guérison », l’anima/animus ne subsiste plus comme tel mais devient une des facultés du moi dans lequel il se fond.


Mots-clés