KAIROS (Le moment- Différents vécus temporels de l’expérience du centre)

par Elie G. Humbert  Du même auteur

Notre conception occidentale d’une temporalité linéaire est relativisée par l’hypothèse jungienne de la synchronicité ; dans son champ, le temps soudain suspendu fait place à l’irruption d’une autre organisation porteuse de sens, véritable acte de création dans le temps. L’adhésion au temps linéaire, où se déroule le projet et s’appréhende la mort, cautionne l’aliénation de la vie si elle exclut son contraire, le perception du moment présent (Kaïros). De cette tension des deux dimensions du temps ainsi que d’une « réalisation » de la mort (entraînant un déplacement du centre), naît le sentiment du réel du conscient.


Mots-clés