Jung face au nazisme

par Etienne Perrot  Du même auteur

L’auteur fait un compte rendu détaillé des événements qui ont porté Jung à la présidence de la Société médicale générale de psychothérapie, des actions qu’il y a menées et des idées qu’il y a défendues. Il montre comment Jung s’est efforcé de garantir l’autonomie d’expression et la neutralité de cet organisme pendant son mandat et dans quel esprit il a abordé à cette époque l’étude de la psychologie juive.


Mots-clés