Jung et l’interrogation religieuse

par Elie G. Humbert  Du même auteur

Où passe l’énergie qui était investie autrefois dans la religion ? Elle s’engouffre généralement dans les totalitarismes. Pour retrouver véritablement son âme chacun doit découvrir son mythe, mais on doit faire attention à l’emprise de l’anima ou de l’animus qui peut se profiler derrière. Pour que l’animation ainsi retrouvée ne soit pas cause d’inflation, il y a alors lieu de la confronter à l’ombre qui remet les illusions à leur place. Le conflit qui en résulte fait naître un troisième terme, permet la mise en place de la fonction transcendante par lesquels se découvrent la voix ou la force intérieure que Jung appelle Dieu mais qui pour lui n’est pas le fait d’une expérience métaphysique mais d’un archétype.


Mots-clés