IX° congrès de l’Association Internationale de Psychologie Analytique (discours d’ouverture du président)

par H. Dieckmann  Du même auteur

L’approche symbolique et l’approche clinique sont-elles des opposés et opposent-elles les praticiens ? Ou bien peuvent-elles cohabiter, les analystes ayant atteint la troisième étape alchimique de l’hermaphrodite ? Ce congrès, qui a eu lieu à Jérusalem, ville déchirée mais symbole d’unité, avertit que l’ombre est à l’œuvre dans tout groupe et que celui-ci n’y échappe pas. Il rappelle que Jung a refusé d’élaborer une théorie figée, préférant laisser opérer la vivacité de l’âme et le développement symbolique, et que, pour lui, le travail sur la structure archétypique n’exclut pas celui sur le matériel infantile.


Mots-clés