Homosexualités : l’impossible différenciation

par Andrée-Léa Hauteville  Du même auteur

La clinique confirme les théories de Jung et de Neumann selon lesquelles l’identité sexuée est antérieure au complexe d’Œdipe et se détermine dans le vécu des premiers liens avec le maternel. L’homosexualité, féminine ou masculine, témoignerait des difficultés pour l’individu à renoncer à ces stades archaïques dominés par l’inconscient donc par la confusion et l’indifférencié et s’inscrit au titre d’une solution de survie.


Mots-clés