Homo transferens

par Henri Duplaix  Du même auteur

Les rêves des analysants comme chacune de leurs expériences sont constitués de symboles créés par une opération de « transfert de sens ». Du fin fond des âges se transportent les expériences qui construisent l’Homo, faber et sapiens, mais aussi transferens qui charge la Terre et le Ciel de symboles. La reconnaissance des archétypes s’enrichit de projections nouvelles, mythologies et civilisations en témoignent. Ce qui anime toute l’histoire de l’humanité, c’est cette adéquation à transférer. Cette progression, cette avancée, se vit individuellement chez chaque petit homme contemporain. Deux rêves, deux cas cliniques illustrent ce travail d’analyse du transfert ­ et dans le transfert qui mène l’analysant à retrouver du sens.


Mots-clés