Feux sacrés, feux profanes

par Henri Duplaix  Du même auteur

À travers deux cas cliniques s’expriment les métamorphoses de l’âme et du symbole du feu. Que ce feu soit sacré ou profane, l’analyse le ranimera, le maîtrisera et l’utilisera. Par la médiation de l’homme prométhéen, ou l’Homo faber, peut s’opérer l’accession à une identité sexuée et s’inaugurer le processus d’individuation.


Mots-clés