Exil et conscience

par Hellée Papadopoulos  Du même auteur

À partir de l’étude sémantique des concepts latin et grec de l’exil, l’auteur se réfère à l’initiative d’Ève pour illustrer l’origine archétypique de la transgression et justifier l’exil du paradis comme ouverture au champ réflexif de la conscience et au processus d’individuation en référence au soi, imago Dei et axe de circumambulatio autour de l’« arbre de vie ».


Mots-clés